Maupiti

Publié le par Elo & Nico

Maupiti

Maupiti se situe à 40 km à l’ouest de Bora-Bora et elle est une des plus belles mers du Sud. Elle possède les mêmes caractéristiques que sa sœur Bora-Bora : elle détient un lagon étincelant couronné de motu et en son centre une majestueuse montagne.

Une île à l’atmosphère authentique, lovée au cœur d’un lagon de jade, ouvert sur l’océan par une seule passe. La traversée de ce lagon permet d’admirer les raies léopard ou manta, les nombreux poissons multicolores ainsi que les magnifiques jardins de corail.

Nous voici parti pour Maupiti pour une heure et demi d'avion, un atterissage musclé dû à la courte piste de l'île, qui achève Audrey déjà blanche au décollage!
Nous descendons de l'avion prêts à prendre contact avec les gérants de notre pension qui n'ont pas l'air d'être venus nous chercher, 15 minutes plus tard, lorsque presque tout le monde a déserté l'aéroport, nous apercevons un bateau qui accoste au port (en parlant d'aéroport et de port, je parle bien sûr d'un petit abri et d'un petit quai de fortune).


Nous montons à bord et traversons le lagon central pour arriver sur une superbe plage de sable blanc où se trouve la pension et nos bungalows respectifs faisant face à la mer. C'est superbe, une carte postale! Il ne manque plus que les vahinés nues sur la plage pour la compléter! Nous sommes logés dans de très beaux bungalows en duplex, avec petite terrasse en bois, douche et toilette à l'intérieur, sans eau chaude et avec un petit manque de pression (comme la plupart des pensions), autant dire qu'il ne fallait pas laisser de traces dans la cuvette .
Du simple, mais largement suffisant. A côté, la salle à manger avec sa salle de jeux, un billard, un bar et quelques jeux de société.

Nous posons nos bagages et décidons de traverser le motu pour admirer le côté océan avec sa barrière de corail... .Evidemment , il a fallu que l'on traverse du coté le plus large du motu, et en suivant le chemin en diagonal. Nous atteignons notre objectif après 1h30 de marche en plein cagnard, qui ne manque pas de faire un heureux , notre passionné de randonnée: "Stephane" qui en redemande d'ailleurs! Après un peu de repos, nous marchons sur la plage et découvrons l'attirance de Stéph. pour les "bernard l'hermitte".
Une passion que lui même ne s'explique pas.En effet ,nous avons bien rigolé en regardant ces petites bêtes, toutes couvertent d'un coquillagediférent en guise de carapace.
Une petite compétition de trouvaille de porcelaine puis nous repartons en randonnée, mais cette fois, c'est Stéph. qui prend les commandes, et nous fait passer dans la brousse!!! Quelle bonne idée ! Nous mettrons à peu près le même temps qu'à l'aller mais avec les piqûres, les griffures etc  héhé!
Voilà pour le début d'un séjour prometteur !

Nous arrivons vite à l'heure du repas , Gilbert nous fait la cuisine ça sera tous les soirs un régal!
Des bénitiers, du maimai, salade de thon etc ...  le tout copieusement servi.
Quelques parties de billards après le repas, et nous nous préparons à passer une belle deuxième journée.

Journée qui commence sous le signe de la pluie, du moins pour une grande partie de la matinée, ça  sera donc monopoly! mais attention, le monopoly édition Polynésie!!!
 La partie prendra court suite à l'appel de Gilbert qui nous propose de visiter l'île principal.
Après avoir rejoint son 4x4 nous sommes montés sur un des sommets de l'île qui nous offre une vue imprenable sur deux côtés, nous apercevons dans le lagon une raie manta et descendons pour continuer notre visite.

C'est un petit village qui ne parrait pas être touché par le tourisme, la vie y est tranquille, chacun se sert dans les jardins des autres pour prendre ce qu'il a besoin en fruits et en légumes. Une simplicité de vie qui ne nous laisse pas indifférent.
Nous remontons dans le bateau en s'arrêtant à l'endroit où se trouvait quelques heures auparavant la fameuse raie. Cette dernière est là, elle est superbe, majestueuse, énorme, sort de temps à autre de l'eau, puis nous foncera dessus en sortant sa tête de l'eau au dernier moment, le temps de prendre de belles photos. Nous y retournerons l'après midi en kayak mais ne la verrons pas .

Nous aurons droit pour la suite de notre séjour à divers activités improvisées:
- Une démonstration par Hio de montage de cocotier, dégustation d'eau de coco, nous pratiquerons un des sports traditionnels tahitien: le lancer de javelot sur une noix de coco perchée.

- Les filles auront droit à des cours de tressage de feuilles de palmiers (paniers, assiettes...) par Gilbert et Edna. Ce qui une fois le travail terminé donnera lieu à quelques séances photos mythos entre copains...

- Je me ferai battre deux fois de suite par Elo à la pétanque, mais nous remporterons tous les deux haut la main une course de kayak contre les Roux qui ont fini par s'échouer de l'autre coté de la plage... (pas de mauvaise foi Stéph.!).

Entre temps un peu de bronzette, une petite randonnée côté océan avec snorkeling pour faire plaisir à Audrey.
Ces trois jours et demi passeront extrêmement rapidement.

Publié dans Maupiti

Commenter cet article

Les Maupitiens 13/10/2009 20:09



MAUPITI mon gros coup de coeur parmis mes coups de coeur de notre voyage... et votre article me replonge dans ces apaisantes journées enrichissantes et passées avec vous mes copains... De jolis
paysages, un lagon de fou, les bons petits repas de Gilbert, des bonnes soirées, ma première Coco, un mémorable tour de l'île, de sympathiques tressage, des photos mythos biensur, de nombreux
fous rires, de la Hinano à gogo, une rencontre avec une raie manta, une course de Kayak, tout était parfait...
Merci à vous de ces merveilleux moments à Maupiti.



Elo et Nico 24/10/2009 07:51


Et merci à tous les deux d'être venus nous voir pour la honey moon! Pour nous aussi c'est du bonheur tout ça... les paysages, la gentillesse des gens, les sandwich à
l'omelette... On a passé de merveilleuses vacances! Gros bisous les copains


maman 12/10/2009 16:21


très beau documentaire comme d'habitude ! je vous embrasse


Elodie 24/10/2009 07:48


Merci maman, le temps n'a pas été très favorable mais au moindre rayon de soleil on flashait... De beaux souvenirs de plus à ramener... Gros bisous